samedi 27 janvier 2007

Locataires ....

Locataires de Kim Ki-DukC'est samedi, début du week end, chez moi il pleut, il y a du vent et il fait froid ... que faire ? Pas d'autre solution que de sortir un bon vieux DVD, de s'installer confortablement sur le canapé, lovée sous la couette avec un mug de thé dans la main.
Le film du jour s'est imposé à moi ce matin, une amie l'avait partagé, à mon tour ... je voudrai le faire découvrir.
C'est un film intimiste et fort, poétique ... il s'agit de Locataires du réalisteur Coréen Kim Ki-Duk. Le film est sorti en 2004 et a été primé par le Lion d'Argent du Festival de Venise.

L'histoire ... je ne vais évidemment pas tout vous dévoiler, mais il s'agit d'un jeune homme, Tae-Suk, qui distribue des prospectus au hasard des demeures ... de cette manière il repère les maisons inhabitées (Bin-jip, le titre original, signifie Maisons vides en Coréen), dont le courrier n'est pas relevé, et s'y installe pour quelques heures, quelques jours. On le voit dans son quotidien, trustant celui des autres. Mais Tae-Suk ne se contente pas de passer sans laisser de traces, il tente d'améliorer le quotidien de ses hôtes malgré eux ... réalisant les petites réparations, lavant le linge ...

Voilà, le contexte est posé, je ne veux pas en dire plus sans révèler l'intrigue du film ...
En tout cas vous allez plonger dans une ambiance intimiste, calme, feutrée où en même temps rode la violence du quotidien. Une autre étrangeté de ce film, est la quasi absence de dialogues, tout est raconté par la mise en scène, les regards, les expressions ... toujours trés en finesse.

Cela fait peu de temps que je suis sur le net, enfin sur ce blog, pourquoi me feriez vous confiance ? Je ne sais, en tout cas, j'aimerai juste savoir que quelques uns d'entre vous se seront intéressés à ce film grâce à ce petit post ... et l'auront aimé.

Sur le net : la critique d'Arte

3 commentaires:

Léna a dit…

pas de vent, pas de pluie pour moi, mais une bonne tasse de thé à la bergamote, ça le fait ;-)

Corinne a dit…

Bonjour,
Je ne connais pas ce film mais la manière dont tu en parles (enfin... dont tu écris) me donne envie de le louer pour une soirée. J'aime les films intimistes, les films quasi "silencieux". Il y a tellement de "bruit et de fureur" dans la vraie vie... :-)
PS : Merci pour ton passage sur mon blog...

Mondemo a dit…

@ léna : prends tu vraiment le temps de déguster une tasse de thé en ce moment de déménagement ... je l'espère :)

@ corinne : pas évident de parler d'un film sans trop en dire, dans ce post, il y a mes mots et aussi l'affiche qui complète ...
Je te souhaite un bon moment en le voyant

Z'en pensez quoi de l'article ?