lundi 2 avril 2007

L'ombre du vent

Magnifique ouvrage que je viens de refermer ce week-end, le style de livre qu'on finit à 4 heures du matin, car on ne peut plus le lâcher.

C'est une histoire superbe, la vie d'un jeune homme de Barcelone qui à 10 ans reçoit un livre, l'Ombre du Vent, qui va changer le cours de sa vie qu'il consacre dès à retracer le parcours de l'auteur de l'ouvrage.
Le ton est délicat, les descriptions nous plongent dans une ambiance feutrée et énigmatique, précieuse, tout comme le héros, on se passionne pour la vie de Julien Carax l'auteur mystérieux de l'ombre du vent et on le suit dans son enquête dans Barcelone.

Cet ouvrage est vraiment un régal, à se procurer ... et si on a la chance de lire et parler espagnol couramment, tenter de le trouver dans sa version originale, le texte est superbe.

4ème de couverture : "Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter " un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du Vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie."

Retrouvez le sur Amazon : L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon

4 commentaires:

Carole a dit…

Coucou!
Je découvre ton blog ;)
J'ai aussi lu ce livre et j'en parle sur mon blog littéraire ;)
J'ai adoré et je pense qu'il nous parle à nous qui aimons lire plus qu'à tout autre personne.
Je repasserai ici
x
Carole

Mondemo a dit…

> Carole, soit la bienvenue ici, j'avais déjà découvert ton, enfin tes blogs, mais n'avais pas trouvé encore ni le temps, ni l'occasion d'y laisser un petit mot, voici qui est réparé.

Concernant l'ombre du vent, oui, ce livre nous parle, la façon dont la vie du heros se mele avec l'histoire du roman ne peut que faire envie.

Un autre livre qui joue avec les livres et les mots, c'est le surligneur ... tu connais ?

damouredo a dit…

Je dois être un ovni...mais je n'ai pas aimé du tout. Ma meilleure amie me l'avait pourtant conseillé et je l'ai cherché tout de suite en français dès sa sortie. Il faudrait peut-être une relecture, alors ?

Mondemo a dit…

Bonjour Damouredo et bienvenue ici ...
Argh, po aimé ... ben ca arrive, en fait, je pense que c'est surtout un livre d'ambiance dans lequel il faut savoir s'immerger, une deuxième chance au moment propice oui, pourquoi pas :)

Z'en pensez quoi de l'article ?