lundi 21 mai 2007

Desolee du silence radio ...

Eh oui, voilà quelques temps que je n'ai pas posté, ni visité vos sites et blogs, le paradoxe est que c'est parceque j'essaye de faire parler de moi sur le web (cf. mon post sur le référencement !!!

Du coup, aujourd'hui, je me pose aussi au moins deux questions sur la blogosphère :

1 - la fréquence de postage idéale, le contenu : je ne me sens nullement coupable de ne point écrire, mais devant vos petits messages je me rends compte que des liens particuliers s'instaurent entre bloggueurs et dès que l'un d'eux se fait plus silencieux, certains s'inquiètent, comme pour un ami qui ne donne plus de nouvelles ... d'où ce petit post pour rassurer, il est vide de sens, mais indique juste que tout va bien et que je ne vous oublie pas, j'attends avec impatience le jour où je vais avoir le temps de récupérer mon retard et de parcourir les 457 articles que m'indique aujourd'hui bloglines (misère !!!!).

2 - l'anonymat ... c'est l'anonymat du net en général et celui des blogs en particulier ... en fait, j'ai déjà quelques sites webs ) mon actifs, de nombreuses participations sur les forums et pas moins de 6 blogs à mon actifs.
Je viens de terminer mon dernier site web, j'ai évidemment envie de vous le présenter, mais le mystère sur mon identité tombera ... et alors ? Voire l'experience de Léna de Confidences de blonde qui ne voulait pas relier son activité pro à son blog (small company), finalement ... elle l'a fait, et ne s'en porte pas plus mal !

Bon, bref, je continue de bosser sur le site web, et ensuite je reviens vers vous ... et vous le présenterai sûrement, si vous m'aidez à résoudre cette question "Pourquoi rester anonyme sur le web ?".

A bientôt

24 commentaires:

Christelle a dit…

Ah, l'anonymat ! Voilà un sujet qui m'incite à répondre...
Allez, au moins 2 raisons :
- pour faire plaisir à ceux qui aiment bien percer les mystères, en leur fournissant de quoi exercer leurs "talents" ;-)
- pour tous ceux qui veulent s'exprimer, alors qu'ils sont soumis au "devoir de réserve" (fonctionnaires, militaires, ... )

On peut en trouver d'autres... "je blogue au bureau et j'aime dire du mal de mon patron / mes collègues / mes clients" ou "je souffre de dédoublement de la personnalité et c'est mon Mr Hyde qui tient mon blog sous pseudo", etc.
Ou tout simplement, parce que c'est plus marrant.

J'avais aussi écrit un petit article sur l'anonymat ("Bloguer masqué(e)" ) que j'ai supprimé parce qu'il donnait des indices trop précis permettant d'identifier des blogueurs anonymes et soumis au droit de réserve... comme quoi, l'anonymat est parfois nécessaire.

Il est également très curieux de constater comme les rapports peuvent être différents quand on discute de blog à blog sous son pseudonyme et face à face (ou par mail ) sous sa propre identité ; je m'explique :
avec certains des blogueurs que j'ai rencontrés on ne discute pas de la même façon - même aujourd'hui - selon que nous utilisons nos pseudos ou nos vraies identités ; je dirais que le pseudo autorise des rapports beaucoup moins "formels" même si l'on sait qui se cache derrière. Et pour en avoir parlé au moins une fois, cette impression était réciproque...

Oderik a dit…

J'essaye de poster une fois par jour les jours travaillés car ça m'occupe un peu au boulot.
Et je ne suis plus vraiment anonyme vu que nous faisons pas mal de balades parisiennes avec d'autres bloggeurs.

Léna a dit…

pas simple tout ça effectivement...
Rester anonyme par rapport à l'entourage, au boulot ? J'avais avant un pseudo et me suis dit que non tout compte fait, il fallait que j'assume, c'est pourquoi je blogue maintenant sous mon vrai prénom... d'autant que je n'écris pas de choses inavouables (je les garde pour moi, mon père me lit :-) )
Pour la small company j'ai très longtemps hésité par contre.

violette a dit…

1) Pour parler des liens qui se tissent, ça me fait vaguement penser aux émissions de real TV où tous les sentiments sont exacerbés du fait de la proximité 24h/24.
Tel n'est aps le cas sur la blogosphère, mais un climat de ce genre peut s'instaurer.
Mondemo, je n'oublierai pas que tu as été une des premières à visiter mon mini blog quand il ne contenait qu'un ou deux billets ; je crois même que tu as été la première à poster un comm' sur mon blog.
Autant te dire que je te serai fidèle à tout jamais (enfin je veux dire au moins toutle temps où je tiendrai ce blog)

2) Pourquoi l'anonymat ?
Sûrement pour dire ce qu'on veut en enfilant son masque pour se protéger.
Pour moi c'est assez ambigü, puisque je pense être quasi la même dans la vraie vie que virtuellement, même si je force les traits et me caricature à l'extrême.
En fait, je ne sais trop répondre à cette question.
Je n'ai pas peur, puisque j'ai déjà rencontré des blogeuses dans la vraie vie.
Déjà, je tiens absolument à respecter l'anonymat de ma fille, qui n'a pas choisi de faire partie de cette histoire.
Pour le mien, je me dévoile pas mal je trouve.
Je ne vois pas l'intérêt de montrer ma gueule sous toutes ses coutures, ni de donner mon adresse et mon n° de portable, je ne pense pas que c'est ça qui intéresse les gens qui me lisent.

Bon courage pour tes sites/blogs Mondemo, mais j'espère quand même te revoir très vite ici :)

Denis a dit…

Les temps changent avant tout le monde se cachait derrière un pseudo, parce qu'internet faisait peur, maintenant de plus en plus de monde sortent de l'anonymat et ce n'est pas plus mal.
Je l'ai fait il y a quelque temps car je commencais à rencontrer beaucoup de monde et j'en avais assez qu'on me dise : "ha c'est toi angesetdemons", gloups...

MissDanilo a dit…

moi je me demande si je ne vais pas justement me créer un deuxieme blog un peu défouloir car si on cherche un peu sur missdanilo, on peu avoir plein d'info sur moi... et je suis en étroite relation avec mon doudou alors des fois c'est dur de se contenir alors que les copains lisent régulierement... :s (je sais pas si vous voyer ce que je veux dire... en tout cas moi je me comprend) :)

Sarita a dit…

ON peut choisir un demi anonymat... bon moi juste pour le plaisir j'ai mis des vidéos où l'on me voit... mais cela rentre dans le contexte...

ET puis on montrer sa frimousse tout en gardant l'anonymat... ce que 'lont montre n'est pa forcement le plus révélateur non plus...
EN tout cas ça me ferai bien plaisir de savoir quand même sur quoi tu travail et ton merveilleux site web :p

Hisaux AKA Xia a dit…

aAlors pour ce qui des billets, c'est vraiment à toi de décider, moi j'essaie d'en faire au moins un par jour. Ce qui n'est pas toujours évident, parfois j'en poste 4 à 5 en une journée, chose que je trouve légèrement de trop...

Pour ce qui est de l'anonymat, ça fait près de 10 ans que je suis sur le web (icq, irc, forum...) et j'ai toujours utilisé le pseudo Hisaux. Depuis environ 3 ans, je donne aussi mon prénom, voire mon nom. Je connais les dangers et les limites du web. C'est à chacun de s'auto-gérer. D'ailleurs, si l'on va sur mon site perso (pas sur le blog, dans contact) on peut y lire ma vie, mon histoire. C'est mon patrimoine, je ne m'en cache pas. Et puis ça satisfera des curieux :)
http://hisaux.free.fr/site/contact/index.htm

Mélissa a dit…

Mais c'est normal, Mondémo...
On te lit quasi tous les jours, on échange des commentaires... Des liens se tissent et quand on est habitués à son billet quotidien, on se dit "Tiens...".

Concernant l'anonymat, je n'étais pas tout à fait anonyme avant de bloguer alors, je me suis dit que je n'avais pas besoin de me cacher. Je reste néanmoins assez évasive sur certains sujets (comme le boulot). L'idée d'ouvrir un blog complètement anonyme m'a tout de même effleuré l'esprit... ma

do a dit…

Ca fait du bien de te retrouver!
Oui, des liens se tissent... Le bon rythme, c'est le tien, non?
Je ne suis pas une folle du net, ne fréquente pas les forums...
et voulais avoir mon petit monde à moi sur mon blog. Avec les photos de mes proches, c'était d'abord le moyen de garder contact avec des amis et de la famille éloignés. En m'interdisant de parler du boulot, parce que j'y passe assez de temps et que si je commence à critiquer, je n'ai pas fini...
Je voulais mettre me généalogie en ligne, mais ça implique de donner mon nom.
sauf que des recherches pédophiles ("soft" + inceste), que j'ai un petit bout. Que quelqu'un se tripote devant les photos de famille, bon... mais avoir l'adresse du petit bout en question... moyen.
Faire des blogs séparés, sans lien, me mettre sur liste rouge, flouter toutes les photos?
Mondemo, je suis consciente que tout cela n'a qu'un lien lointain avec ta préoccupation, mais j'occupe l'espace, hop!

Corinne a dit…

Personnellement, je regrette un peu de ne plus être anonyme. En même temps, je l'ai bien cherché puisque j'ai joué et gagné un prix, non ?:-) En même temps, je crois que je vais faire comme MissDanilo et me créer un deuxième blog, bien anonyme celui-ci. Faut juste que je trouve le temps de le faire. Me demande bien comment tu fais toi ;-)

touline a dit…

Cette fameuse "net réputation" dont on parle de plus en plus...
Montrant mon blog (emploi donc le contraire de l'anonymat)à mon neveu de 13 ans, il me dit :
- Mais vous avez mis votre nom (je sais que cela fait vieille France, mais il me dit vous)
- Oui, pour chercher un job, c'est mieux
- Mais alors tout le monde voit ce que vous écrivez ?
- Oui, de tout façon sur internet...tout le monde peut lire
- mais tout le monde, vraiment tout le monde ?
- Oui
- mais tout le monde voit que c'est vous ?
- oui, et alors ?

Je n'ai vu dans ses yeux que des millions de points d'interrogation, à l'instar des millions de lecteurs potentiels...

MissDanilo a dit…

@ Corinne, c'est clair que j'y pense vraiment... mais d'un coté ca m'embeterai de ne pas pouvoir le dire à mes bloggeuses préférer... et puis ca reviens à avoir une double indentité!
Alors pour etre vraiment anonyme faut il 2 (ou plus) identités differantes sur le net?? c'est a s'arraché les cheuveux!! :s

Guillaume a dit…

moi j'ai eu le reflexe contraire: j'ai d'abbord fait un site personnel dont le nom de domaine est mon nom de famille, et j'y avait même mis mon cv au début... donc pas d'anonymat.

Puis pour mon blog, j'ai toujours utilisé mon vrai nom j'usqu'à une récente remise en question de ma cyberidentité et j'ai finalement décidé de rester «Guillaume» quand je blogue et que j'écris des commentaires

Patrick a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Le Geek Masqué a dit…

Je pense que la question que tu dois te poser est la suivante : "est-ce que je me sentirais moins libre de blogger si je n'étais plus anonyme ?"
Au début, je blogguais avec mon vrai nom. Je racontais mes aventures d'entrepreneur et mes humeurs perso. Lorsque j'ai vu que mes posts apparassaient en premiere position dans Google en tapant mon nom, ça m'a liquéfié sur place ! Ca a aussi liquéfié le blog en question d'ailleurs ;)
Maintenant avec ma nouvelle identité, je savoure ma liberté d'expression retrouvée ex: mes vacances à L'UCPA ;)
Ceci-dit, je pense qu'il peut être intéressant de parler de tes expériences professionnelles sur ton blog perso. Toute la communauté que tu as réussi à fédérer sur ce petit coin de web sera prête, j'en suis certain, à t'aider et à te supporter dans l'aventure. Et c'est important !
La solution que le Docteur Geek préconise est donc la suivante : faire transparaître ta véritable identité sur ton blog perso, sans que JAMAIS les moteurs de recherche puissent faire le lien entre les deux. A toi d'être créative :)

Baïlili a dit…

Pourquoi ?
Mais déjà, pour ne pas être em*erdé dans sa vie personnelle et puis pour pouvoir dire tout ce qui nous passe par la tête.

J'ai fait la bêtise de révéler mon blog à mon frère et je m'en mords les doigts maintenant parce qu'on n'a pas les mêmes souvenirs ni les mêmes perceptions ou ni le même cheminement par rapport à toute notre histoire... Dur dur !

Guillaume a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Sarita a dit…

mondémoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo t'es où?

ouinnnnnnnnnnnnn

je sais, alors justement que tu nous expliquee que tu es over busy, moi je viens pleurer sur ton blog...

mais je ne suis qu'une sale égoïste... je sais :)

adjaya a dit…

Très instructif les différentes réponses données ici en commentaire sur La grande question "être anonyme où ne pas être anonyme".
bah, Adjaya, c'est le rêve en Ivoirien, chose que je ne savait pas quand j'ai choisi ce pseudo, et cela colle bien à ce que je suis!
Alors, ce site, il est où? :)
Bon, je te donne un truc pour concilier ton anonymat et dévoilé ton site :
Alors voilà, tu fait un billet sur ton blog, et comme si de rien n'était, tu nous donne le lien d'un super site que tu viens de découvrir sur la toile, sans dire que c'est le tien; Elle est pas bonne l'idée?

Léa a dit…

Bonsoir,
Ca fait un moment que j'ai envie d'écrire un truc sur l'anonymat et l'identité numérique. Votre article est très interressant, j'aimerai le citer si vous le permettez.

Léa a dit…

Le lien vers mon blog

Mondemo a dit…

> Lea : pas de soucis, avec plaisir au contraire, je lirai tes reflexions sur le sujet

Léa a dit…

Voilà qui est fait, j'attend bien sûr tes commentaires. :)

Z'en pensez quoi de l'article ?